Voici une petite besace réalisée sur commande cet hiver, que je n’avais pas encore montrée…

Elle était destinée au mari de la personne qui m’a contactée, avec pour thème le loup : vous vous en doutez, j’étais plus que partante avec une piste pareille !

J’ai donc commencé par demander à Florence des Laines du Mouchon de me préparer un assortiment de ses toisons de mouton Gotland dans toute une palette de gris…

Les toisons de mouton Gotland des Laines du Mouchon

… que j’ai ensuite peignées et mélangées pour les filer, cherchant à retrouver les nuances d’un pelage, d’un blanc presque argenté au gris le plus anthracite.

J’ai ensuite crocheté mon fil sans le retordre, en cherchant à lui garder son moelleux, comme une fourrure épaisse et chaude.

Mais au moment de trouver des ornements, je me suis sentie un peu limitée par la seule image du loup et j’ai ressenti le besoin d’élargir à ce que l’archétype de cet animal évoque pour moi… à savoir notre âme sauvage. Une empreinte de patte, une odeur d’humus et de musc, un cri dans la nuit, le vent dans les branches, la lueur de la lune dans le ciel, des crocs et ce frémissement au creux des os et du ventre !

Voici donc la besace terminée…

Besace l’Ame Sauvage

Vous y reconnaîtrez peut-être des petits disques d’argent pour la lune, des perles un peu piquantes et brutes pour les crocs, un duo de plumes en argent… Les perles qui finissent les cordons figurent de petits os, clin d’oeil à Clarissa Pinkola Estès.

Besace l’Ame Sauvage : zoom

J’ai eu beaucoup de plaisir à réaliser cette besace, et elle a ouvert la porte à une série de besaces un peu sauvages elles aussi… dont je vous parlerai très bientôt ! Je compte également continuer sur cette lancée plus masculine car je le fais trop peu à mon goût 😉

Pin It on Pinterest