Chère lectrice ou cher lecteur, même si tu n’habites pas en Bretagne et encore moins dans la région de Brest, s’il te plaît lis quand même les lignes qui vont suivre 🙂 …
Je fais partie depuis plusieurs mois maintenant d’une AMAP, c’est-à-dire d’une Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne. Pour expliquer le principe en quelques mots à ceux qui ne connaîtraient pas, disons que des personnes désireuses de consommer des produits bio et locaux se regroupent et prennent contact avec des agriculteurs près de chez elles : les « consomm’acteurs » s’engagent pour la durée d’une saison de production (soit environ 6 mois) à prendre chaque semaine un panier de fruits et légumes et éventuellement d’autres produits à ces producteurs ; ceux-ci s’engagent à livrer chaque semaine des produits de saison, cultivés dans le respect de la terre et des pratiques de l’agriculture biologique.  En plus c’est avantageux pour tout le monde : le prix des paniers est très abordable (pas d’intermédiaires !) pour les adhérents, et les agriculteurs sont assurés d’avoir un certain revenu et de pouvoir quantifier leur production et ainsi éviter les pertes.
Guillaume et Céline, fondateurs de l’AMAP Siam’Amaporte dont je fais partie ici à Brest, veulent aller plus loin dans cette démarche et sont en train de créer une sorte de grande AMAP… un projet pour relier encore plus de producteurs et d’adhérents dans ce magnifique bout du Finistère 🙂
Le projet s’appelle tout simplement « Court-circuit Pays de Brest ».
  • Leur mission

« Notre objectif, agir pour la relocalisation de l’économie en agissant en faveur de l’essor d’activités économiques de proximité, sociales et solidaires, soutenables écologiquement, conviviales, gérées démocratiquement et garantissant des emplois correctement rémunérés et stables. »

  • Au programme :

Paniers bio très variés (légumes, fruits, pains, viandes, fromages, œufs, produits laitiers, poissons, jus, sirops, tisanes, herbes aromatiques… le tout produit localement bien entendu !
Certifications : Agriculture biologique (AB), Nature et Progrès, Biocohérence, Demeter

Fournir la restauration collective (collectivités, entreprises, etc.) en produits issus de l’agriculture paysanne bio et locale sur tout le Pays de Brest

Recréer une filière textile locale de la production (lin, chanvre, laine, etc.) à la distribution en passant par la transformation (vous me voyez venir là hein ?…)

Créer une filière bois-énergie pour favoriser l’essor du maillage bocager par sa valorisation économique

– Organisation de sorties sur les fermes, sorties botaniques, ateliers cuisine, repas communs, chantiers d’aide aux paysans…

Après avoir obtenu une subvention de Brest (2500€), Court-Circuit a encore besoin d’argent pour démarrer, notamment pour tout le matériel, soit 5000€.

Cela peut paraître beaucoup, mais Céline et Guillaume font appel au système du micro-don, donc si nous sommes nombreux à donner même quelques euros, ils pourront rassembler la somme nécessaire au démarrage du projet.

Les dons sont fait sur le site Octopousse : nous avons jusqu’au 3 juin pour les aider à rassembler 5000€ minimum sur le site (sinon, personne n’est débité, et le don est annulé). Mais les chèques sont possibles également, à l’ordre de Court-circuit Pays de Brest (adresse : 24 rue fautras 29200 Brest). Pour tous les dons il y a une contre-partie sympathique !

A ce jour (19 mai) il y a déjà 3290 € de dons !
Alors même si vous n’êtes pas dans la région, si ce genre de projet vous parle, n’hésitez pas à les aider en donnant quelques euros pour les aider à atteindre les 5000 € !

Participer à une AMAP ou à un projet semblable va bien plus loin qu’une simple tractation « mon argent contre tes produits » : les adhérents d’une AMAP organisent eux-mêmes les distributions de paniers avec les producteurs, ainsi tout le monde est amené à se connaître. Et manger de bons produits, cultivés juste à côté de chez vous, par des paysans qui aiment leur métier et dont vous connaissez l’éthique de travail, ça change tout ! Quel plaisir de passer à la distribution papoter un moment, d’aller visiter la ferme d’Untel qui vous explique sa manière de travailler, ses enjeux et ses projets, ou de pouvoir filer un coup de main si besoin, sans parler de la découverte du panier chaque semaine (chez nous légumes, fruits de saison, et en option produits laitiers, pain, herbes aromatiques, oeufs, parfois viande, compotes, jus de fruits, crêpes…) !
Tout cela pour dire que je suis vraiment très heureuse de faire partie d’une AMAP… c’est pourquoi je voulais relayer ici un projet semblable auquel je crois vraiment aussi. Cela vous inspirera peut-être pour trouver une AMAP près de chez vous, voire pour en créer une !

Pin It on Pinterest