Voilà un bon moment que la réflexion avait commencé… Envie d’un nouveau rouet, d’une grande roue, d’élargir les techniques et les possibilités, de pouvoir laisser une future stagiaire filer sur un rouet pendant que je suis sur l’autre…

Après moultes hésitations, et le temps de réunir la cagnotte nécessaire (outch !) voici mon nouveau rouet, un Matchless de Schacht que j’ai appelé Sterenn (étoile en breton) :

Sterenn, mon rouet Schacht Matchless

Schacht Matchless

Pour faire simple sans rentrer trop avant dans les détails techniques…

  • j’ai déjà un Little Gem de Majacraft (Gaspard) :

-c’est un rouet démontable et très facilement transportable,
– avec des bobines en plastique, c’est ultra pratique car solide, et on peut les immerger dans un bain de teinture,
– un épinglier qui se prête à tous les filages, du plus fin au fantaisie (tant que le fil passe encore dans la boucle 🙂 )
– un simple entraînement, c’est à dire une courroie qui entraîne en un seul passage la roue et la poulie : la bobine est quant à elle tenue par un frein. Cela donne une sensation de filage régulière, avec une petite pause à intervalle régulier pour que le fil rentre sur la bobine.
=  je l’adore et n’ai pas du tout l’intention de m’en séparer ni de le négliger… il est d’excellente qualité, silencieux, on peut faire énormément de fils différents avec ce petit rouet ! Et surtout je peux l’emmener partout ou presque.

  • Le Matchless de Schacht (Sterenn) est un rouet :

– beaucoup plus imposant et lourd, ce qui lui donne une excellente stabilité,
– ses bobines sont en bois, c’est superbe !
– son épinglier et ses crochets sont plus classiques, mais ont un bon diamètre et permettent déjà un large choix de filage,
– à double entraînement, c’est à dire que la courroie passe deux fois, une fois sur la roue et la poulie, et une fois sur la bobine elle-même : cela change vraiment la sensation de filage, c’est plus doux et fluide, et cela entraîne le fil au fur et à mesure sur la bobine, sans à-coup.
= je l’adore aussi, il est super stable, complètement hypnotique et envoûtant, et d’une fluidité…

Pour ces deux rouets, le coup de coeur a été instantané et la prise en main immédiate : je dirai que pour moi ils se complètent parfaitement ! Très différents, ils sont au top chacun dans leur genre : j’utilise les deux, tout dépend de l’humeur, du besoin côté filage, envie de fantaisie ou de régularité…

A gauche Sterenn (le Schacht Matchless), à droite Gaspard (le Little Gem de Majacraft)

Pin It on Pinterest