Imbolc est derrière nous, l’équinoxe approche… Il est encore temps je l’espère de partager ici le fil inspiré par cette fête, en hommage à Brigit, à l’agnelage, la lactation, le triple…

La toison vient du troupeau des Laines du Mouchon, du croisé Gotland soigneusement cardé avec de l’angora et de la soie… Une merveille de douceur, un morceau de nuage ! et un bonheur à filer 🙂

Nappe des Laines du Mouchon et fil de soie ancienne

Je l’ai donc filé au rouet en deux bobines, pour le retordre ensuite avec un troisième fil, un fil de soie ancienne déniché en Lozère et offert par mes parents…

Bobines sur le cantre, prêtes pour le retors

Et voilà le résultat, en train de stabiliser sur le niddy-noddy !

Mesure et stabilisation sur le niddy noddy (130 m)

Un petit zoom...

Et enfin, l’écheveau final… Je ne sais pas encore ce que je vais en faire, j’attends la bonne inspiration.

En attendant, il fait une belle offrande sur mon autel d’Imbolc ^_^

L'écheveau terminé

Pin It on Pinterest