J’avais beaucoup apprécié de découvrir le groupe italien « Corde Oblique », mené par Riccardo Prencipe, sur leur album « the stones of Naples » : aussi j’ai été très heureuse d’apprendre la sortie de leur nouvel album, « a hail of bitter almonds« , toujours chez Prikosnovénie.

On y retrouve avec bonheur ces voix chaleureuses, ces musiciens de grand talent, cette ambiance qui fait la patte de Corde Oblique (mes dieux, que c’est beau…), ainsi que des invités avec entre autres Spyros Giasafakis de Daemonia Nymphe, ou Duncan Patterson d’Anathema !

Moi qui suis habituellement plus sensible aux brumes celtiques et nordiques, je suis complètement sous le charme de cette inspiration venue du Sud, à déguster avec l’été déjà présent, à conserver  précieusement quand la saison sombre reviendra…

Les infos du label :

« Quatrième album du guitariste Italien Riccardo Prencipe. On l’attendait ce nouvel album enregistré et peaufiné à New York ! On retrouve le style Corde Oblique entre Folk teinté de nostalgie, romantisme méditerranéen et voix enchanteresses italiennes. Le son est d’une extrême pureté.
Riccardo a intégré de manière permanente le violoniste et le pianiste d’Ashram, le batteur d’Argine, un violoncelliste et comme à son habitude d’exquises voix féminines à l’image de Claudia Sorvillo. Tel un peintre, Prencipe réunit de nombreux invités comme les Daemonia Nymphe, les Synaulia (musiciens sur le film ‘Gladiator’), Duncan Patterson d’Anathema… On notera également les superbes morceaux chantés par Sergio Panarella, chanteur d’Ashram ainsi que la superbe reprise acoustique de Radiohead ‘Jigsaw falling’.
Encore un cran au dessus des autres albums, Corde Oblique séduit par sa grâce, la beauté et la force de ses compositions, comme un parfum enivrant. »

Le site de Prikosnovénie

Le site de Corde Oblique

Pin It on Pinterest