Préparation des fibres : le hackle

Décidément, 2013 aura été l’année des nouveaux outils à l’atelier ! Nouveau rouet, nouveau métier à tisser, et depuis cet été de nouveaux outils pour mélanger les fibres : un duo de peigne et son petit hackle, et un art roving hackle, qui sont arrivés pile à temps pour mon anniversaire en juillet, le tout fabriqué par Blue Mountain Handcrafts.

Le Art Roving Hackle à gauche, et à droite le peigne et le petit hackle

Bon désolée il va falloir passer par un peu de technique… Aujourd’hui je commence avec le Art Roving Hackle, le grand truc à gauche sur la photo 😀

Je ne sais pas s’il existe une traduction en français pour hackle ? C’est donc une sorte de grand râteau aux dents rapprochées et pointues, qui sert à mélanger et lisser les fibres longues en les orientant toutes dans le même sens pour former un long ruban très agréable à filer… Comme un ruban de fibres peignées que vous achèteriez tout prêt, sauf que celui-ci est fait artisanalement.

Aussitôt déballé, aussitôt adopté ! Je me régale à créer mes propres mélanges de fibres fines ou plus texturées, à jouer avec les couleurs, les contrastes ou les tons coordonnés…

Voici ma recette !

Commencez par sortir tout ce qui pourrait aller ensemble et vous inspirer, et posez le tout sur votre établi ou votre plan de travail… Vous affinerez votre choix (ou pas !) après ! A noter, mieux vaut privilégier les fibres longues car vous allez devoir les récupérer par un diz (j’explique cette étape plus bas) : les fibres les plus courtes restent sur le atelier avec cet outil.

Une idée de palette pour le Art Roving Hackle

Lâchez-vous :) Il suffit « d’empiler » les fibres que l’on souhaite mélanger… J’attrape à tour de rôle, de manière répétitive ou plus improvisée toutes les fibres qui m’intéressent dans le tas, à portée de main du hackle, en essayant de varier les textures, les teintes ou au contraire en glissant d’un ton à l’autre…

Mélange de fibres « Par la vague »
Mélange de fibres « Hortensias »

L’avantage d’avoir un grand hackle comme celui-ci ? Vous mettrez davantage de fibres…

L’étape un peu plus épineuse est celle du diz : c’est une sorte de petite rondelle percée d’un trou (un simple disque de métal peut faire l’affaire !) par lequel vous allez tirer, aussi régulièrement que possible, les fibres empilées sur le hackle pour former le ruban final. Je n’ai pas pu me prendre en photo ou me filmer en train de le faire, je vous invite donc à regarder les nombreux tutoriels et vidéos sur le site de Blue Mountain Handcrafts :)

1ères impressions : un mélange de fibres fines ne sera pas forcément plus facile à extraire du hackle, les fibres glissent beaucoup, le ruban peut se rompre… Des fibres plus texturées comme des locks ou des morceaux de toisons passent bien, mais il faut que le tout soit bien fixé à la table, c’est assez musclé à tirer au bout d’un moment ! J’essaye donc de combiner le maximum de fibres possible pour qu’elles se mélangent bien entre elles, que le mélange ne soit ni trop glissant ni trop emmêlé à extraire.

Et voilà le résultat… En voyant ces petits nids de fibres, j’ai eu envie de les appeler « nids de fées » :)

Nids de fées « par la vague »
Nids de fées « Hortensias » pour Dandelion

On ne m’arrête plus !

Nids de fées « Forêt d’Erin » pour Ama
Nids de fées « Aelys » pour Lucie
Nids de fées Enez Eusa pour Dandelion, photo Dandelion
Nids de fées « Equinoxe »
Nids de fées « Sweet Fairy » 
Nids de fées « Bruyère d’hiver »
Nids de fées « Entre chien et loup », pour Dandelion / photo Dandelion
Nids de fées et nappe « Martin Pêcheur », pour Dandelion / photo Dandelion

Vous l’aurez compris, je suis vraiment conquise par cet outil, que je trouve très complémentaire d’une cardeuse ! D’ailleurs lorsqu’il reste des fibres sur le hackle, je les garde précieusement de côté pour les carder, comme ça rien n’est perdu et les effets sont encore différents !

Mélange cardeuse « Par la vague »

Enfin, un dernier mot sur Blue Mountain Handcrafts : je suis enchantée de A à Z par leur travail et ces outils : ils sont d’une réalisation exceptionnelle, beaux et solides… Leur prix peut sembler élevé mais c’est à mes yeux celui d’un travail artisanal d’une telle qualité. Beth s’est montrée très disponible et sympathique lors de nos échanges, m’envoyant les outils à temps pour mon anniversaire avec une gentille carte, bien emballés… Je n’hésite donc pas à les recommander chaleureusement. Les fileuses du monde entier ne s’y trompent pas, puisqu’il faut compter au moment où je rédige cet article entre 28 et 29 semaines pour obtenir votre commande…

NB : pour préserver le travail de Blue Mountain Handcrafts, je ne donnerais pas les spécificités techniques de mon hackle (longueur des dents, espacement…) : vous trouverez facilement sur Internet et sur le forum du filage des tutoriels pour essayer de fabriquer le vôtre !

Merci à Dandelion pour les superbes photos qu’elle a réalisé des mélanges que je lui ai envoyés, et pour m’avoir donné l’autorisation de les utiliser ! Vous pouvez voir les nids de fées Hortensias filés ici, et en profiter pour flâner sur son blog aux milles merveilles… et sa boutique !

  • Pour voir l’album photo des nids de fées et autres mélanges de fibres de l’atelier des Bruyères
  • Quelques mélanges de fibres atterrissent parfois dans la boutique de l’atelier, sinon je peux en créer pour vous selon un thème, une photo… N’hésitez pas à me contacter :)

A bientôt pour vous parler de peigne et de petit hackle !

Newsletter

Boutique

Boutique

Pin It on Pinterest