Découvrir le filage : le fuseau

J’ai vraiment à coeur de partager mes connaissances en filage, acquises au fil de ces dernières années. Nous allons donc commencer cette série de ressources « Découvrir le filage » par un outil très simple, tellement ancien et intemporel à la fois : c’est le fuseau ! Quel fuseau choisir, comment débuter, et continuer… Allons-y !

Je reçois beaucoup de questions de lecteurs souhaitant apprendre à filer, mais sans forcément savoir par quoi commencer, ni avec quel outil.

Certains d’entre vous connaissent déjà ces pistes, mais cela peut-être l’occasion de les redécouvrir, ou de les faire suivre à une personne qu’elles pourraient intéresser ? D’autres lecteurs découvrent chaque jour ce site, et j’espère que cela pourra les orienter, tout en évitant perte de temps et découragement !

Découvrir le filage le fuseau

  • Introduction

Pour commencer le filage, il ne faut pas forcément beaucoup de moyens : vous pouvez tout à fait commencer par le fuseau, qui est un outil ancestral très efficace. Il vous donnera déjà les gestes à acquérir pour étirer la fibre et la transformer en fil.

Imaginez…

– les textures et les couleurs qui passent sous vos yeux, sous vos doigts…

– la sensation si plaisante et magique de la naissance du fil !

– arachnéen, dodu, classique ou fantaisie, vous pouvez tout faire ou presque avec un fuseau !

– la satisfaction de filer votre premier fil, puis de le transformer selon votre choix…

– le monde si riche des fibres végétales, animales, à portée de main…

– la redécouverte d’un geste ancestral, immémorial, fascinant… qui apporte détente, et autonomie !

Tout est possible avec un fuseau, il suffit de s’entraîner, de filer encore et encore, et de persévérer…

Fuseau Tom Forrester

Fuseau Tom Forrester

  • Quel matériel ?

– Fusaïole en haut ou en bas ?

La fusaoïle est le disque que vous pouvez voir sur la tige centrale du fuseau.

Il va falloir choisir entre un fuseau avec la fusaïole en bas (bottom whorl spindle) ou avec la fusaïole en haut (top whorl spindle) : question de goût ! Le fuseau avec la fusaïole en bas est réputé tourner plus lentement et être plus stable, et donc être plus confortable pour les débutantes…

Personnellement je préfère vraiment avec la fusaïole en haut, il me semble que le fuseau a ainsi une meilleure inertie, et je le trouve plus facile à relancer de cette manière… à vous de vous faire votre propre idée : certains fuseaux peuvent être utilisés dans les deux positions !

Cet article de Bulle vous éclairera sur les différents types de fuseaux, leur forme, leur poids… : « des fuseaux différents, pour quoi faire ? »

– Quel poids ?

Plus votre fuseau est lourd, plus votre fil sera épais. Donc à vous de voir en fonction de vos envies et de vos besoins et des fils avec lesquels vous aimez travailler (tricot, crochet, taille du projet…) : fil épais, ou fin ? fantaisie ou lisse ? Un peu de tout ? Dans ce cas, un fuseau dans les 40 grammes me paraît un bon intermédiaire, cela reste confortable et pas trop lourd ! Je conseille souvent le fuseau turc de Majacraft qui vous permettra d’avoir plusieurs fuseaux en un en variant et en associant les petites plaquettes de bois.

– Le fuseau turc

Voilà un fuseau sympathique, le fuseau turc qui permet de faire sa pelote au fur et à mesure du filage, comme celui de ce cours : au lieu d’enrouler le fil comme sur une bobine autour de l’axe du fuseau, vous l’enroulez autour des branches du fuseau, puis vous démontez facilement le tout pour récupérer votre pelote : c’est très pratique pour l’utiliser directement, ou la retordre avec une autre petite pelote filée au fuseau turc, ou un fil du commerce etc…

Comme indiqué plus haut, je recommande particulièrement le fuseau turc de Majacraft, livré avec trois lots de baguettes : vous pouvez ainsi varier le poids de votre fuseau, et donc l’épaisseur de votre fil. Vous pouvez même empiler plusieurs paires de baguettes pour avoir un fuseau plus lourd (par exemple 15 + 30 grammes pour obtenir 45 grammes) !

Fuseau turc Majacraft

Fuseau turc Majacraft (photo Village Speaning Weaving)

Les fuseaux turcs tournent très bien, ce qui est agréable quand on débute (et après !) : on peut ainsi se concentrer sur le travail de ses mains sans relancer sans cesse son fuseau.

– Un peu de shopping…

Pour un joli fuseau pas très cher, il y a celui là, dont j’ai entendu dire beaucoup de bien : http://alysse-creations.info/fuseau-kromski.html
et celui-ci est également est un très bon basique : http://www.tricotin.com/fr/materiel/arts-de-la-laine/fuseaux/fuseau-etudiant.html

Et il y en a différents modèles dans ces mêmes boutiques,

chez Tricotin :

http://www.tricotin.com/fr/materiel/arts-de-la-laine/fuseaux.html

et chez Alysse Créations :
http://alysse-creations.info/filage-et-tissage.html?cat=26

Sinon sur Etsy, ou Ravelry, il y a des dizaines de fabricants de fuseaux pour tous les goûts et les budgets !

Parmi les modèles que j’ai pu tester, les fuseaux suspendus de Tom Forrester restent mes préférés pour leur équilibre, leur inertie et la beauté de leur réalisation. Malheureusement ce talentueux tourneur sur bois est décédé, et ses fuseaux sont donc très difficiles à trouver. Vous pouvez tenter votre chance sur le groupe Spindle Candy sur Ravelry quand certaines personnes les proposent d’occasion.

Autre artisan réputé, les fuseaux Golding, mais il faut prévoir un certain budget… ce que je comprends complètement vu le travail demandé et sa qualité !

Enfin côté fuseaux supportés, c’est Grizzly Mountains Arts qui est mon coup de coeur, mais là encore ils sont très difficiles à obtenir : chaque objet est fabriqué par Dave, et les mises à jour se font au compte goutte… le décalage horaire ne joue pas en notre faveur entre l’Oregon et la France (9h !), quand nous découvrons l’annonce d’une mise à jour le matin tout est déjà parti depuis belle lurette. Pour tout vous dire j’ai réussi à acquérir 2 fuseaux à chaque fois par hasard, en allaitant ma fille au milieu de la nuit et en tombant à la bonne heure 😀 ! Mais ce sont de petits bijoux, et leurs bols assortis en bois et céramique sont juste parfaits.

Fuseau "Acorn" en érable et chêne rouge par Grizzly Mountain Arts

Fuseau « Acorn » en érable et chêne rouge par Grizzly Mountain Arts

Fuseau Druid's Egg par Grizzly Mountain Arts

Fuseau Druid’s Egg par Grizzly Mountain Arts

 

– Envie de fabriquer votre fuseau ?

Vous vous sentez l’âme d’une bricoleuse ? On trouve facilement des infos sur Internet pour en fabriquer un soi-même, par exemple :

http://www.lahottee.info/F_MakingSpindle.php

– Quelle fibre ?

Je vous conseille de commencer par de la laine, si possible de belle qualité, en ruban peigné : cela vous facilitera grandement l’apprentissage du geste et vous vous ferez plaisir beaucoup plus vite, plutôt que de vous décourager avec une laine rêche, irrégulière, courte, sale…

  • Comment faire ?

Voici un tutoriel qui a servi à plus d’une débutante…
http://www.tricotin.com/fiche53.htm
(les photos sont prises avec un fuseau turc, mais la technique qu’elle montre s’applique à n’importe quel fuseau).
Vous trouverez aussi de nombreuses vidéos sur Youtube, cela aide beaucoup de voir le mouvement et les étapes si vous n’avez pas l’occasion de voir une fileuse en réel ! Pensez à chercher en anglais (spinning with a drop spindle) et ne soyez pas rebutés par cette langue si vous ne la parlez pas, l’essentiel est dans les gestes !
  • Continuer…

Ca y est, vous êtes mordu(e)s ? Vous allez peut-être avoir envie de compléter votre collection… Voici la mienne, ainsi que quelques ressources (autres fabricants, sites et livres) ! J’ai aussi écrit ces articles sur mes fuseaux supportés : le Glindle, et les Grizzly Mountain Arts.

Simple, peu onéreux, le fuseau paraît être l’outil idéal pour découvrir le filage : pour certains c’est l’amour fou, et une passion qui durera à vie, une collectionite aiguë !  Cependant d’autres personnes n’accrochent pas, trouvent le procédé trop lent pour produire leur fil… et vous conseilleront donc de passer rapidement au rouet !

N’abandonnez donc pas le filage si vous n’avez pas le déclic avec le fuseau : c’est peut-être un rouet qu’il vous faut, dans ce cas, voici quelques conseils pour une première acquisition.

En cas de souci, pensez à vérifier que le crochet de votre fuseau est bien réglé, grâce à cet article de Bulle !
Et comme d’habitude, n’oubliez pas le forum du filage ni celui de Tricotin pour vos questions. Vous pouvez aussi me contacter et je vous conseillerai avec plaisir, dans la mesure de mes connaissances !

Bon filage !

Newsletter

Boutique

Boutique

Pin It on Pinterest