Bonjour à toutes et tous,

Tout d’abord je suis vraiment désolée pour le manque de nouvelles de ces 2 derniers mois : je remercie infiniment tous ceux qui ont pris le temps de m’écrire un petit mot, un commentaire suite à l’annonce fin avril de l’avenir incertain de mon atelier. En fait j’ai reçu tellement de messages que je n’ai pas pu répondre à tous ! Mais chacun m’a beaucoup touchée pendant ces dernières semaines aux allures de montagnes russes. Vous lire et me sentir soutenue et comprise m’a fait un bien fou et je n’imaginais pas du tout l’impact que cet article allait avoir.

Si je suis restée silencieuse, c’est tout simplement que je ne savais pas quoi vous annoncer. En effet, le lendemain de mon article (que vous pouvez retrouver ici si besoin), j’ai appris que l’immeuble de mon local n’allait finalement pas être détruit et que j’avais donc peut-être la possibilité de rester dans mon atelier. Vous imaginez sans peine l’ascenseur émotionnel… j’annonce la veille la fin probable de mon atelier et le lendemain une des raisons essentielles de ma décision bascule ! Je ne savais vraiment plus quoi penser. Il s’en est suivi des semaines d’attente, de messages, de négociations, pour savoir si cette information était confirmée, si mon loyer allait augmenter ou non…  Et malheureusement toutes les conditions ne sont pas réunies pour je continue rue Jean Jaurès à Brest. Le quartier est toujours aussi désert, mes finances toujours aussi incertaines, et j’ai décidé de ne pas prendre le risque de rester 6 mois de plus.

J’ai donc fait le choix de résilier mon bail et de ramener pour le moment mon atelier à la maison. Je ne vous cache pas que c’est un vrai Tétris de faire rentrer tout cela dans un espace déjà bien rempli, mais je vais me débrouiller, il le faut bien de toutes façons ! La décision a été très difficile à prendre, je changeais d’avis tous les deux jours, voire même plusieurs fois par jour héhé ! Mais j’avoue que je suis maintenant soulagée. Je sens cette énorme pression qui s’était accumulée ces derniers mois s’envoler et je me sens plus sereine que je ne l’ai été depuis longtemps.

Il a fallu que je mette mes émotions au clair, car dans mon esprit atelier et local étaient étroitement liés. Cela fait depuis 2014 que j’ai un atelier en dehors de la maison, donc dans ma tête si j’arrêtais mon atelier (= mon local), j’arrêtais mon atelier (= mon activité, vous me suivez ?!). Or il n’en est rien, ma créativité et ma passion (que dis-je, mon obsession) pour les arts du fils ne s’arrêteront pas, elles. Je prends donc l’été pour faire une pause, au moins jusqu’à septembre avec le stage d’India Flint.

Et la suite me direz-vous ? Eh bien je ne sais pas. Retourner en bibliothèque ? Retrouver un boulot à temps partiel ? Faire une formation de 6 mois pour apprendre le breton ? Se tourner vers la permaculture et l’autonomie ? Un peu tout ça ou encore une autre voie qui ne s’est pas encore dessinée, nous verrons bien, j’ai grand besoin d’une pause pour ne pas me précipiter dans la suite tête baissée.

Je rends mes clefs mi juillet donc si vous voulez alléger mes cartons d’ici là, tout coup de pouce sera le bienvenu 😀
Je vous propose les frais de port gratuits pour la France sur la boutique Etsy, et à prix réduit sur l’Europe et qui sait, le reste du monde 😉 Il y aura aussi dans les prochains jours du matériel à vendre et à donner, je ferai un article séparé.

Merci encore pour votre soutien et votre présence, pour certains depuis des années ! Et à bientôt pour la suite <3

Pin It on Pinterest