En écrivant cet article je suis à la fois émue, intimidée, fière, impressionnée…
Car j’ai l’immense honneur de rejoindre l’équipe de FiberyGoodness en tant que coordinatrice francophone.

Si vous aimez les fils, vous avez certainement entendu parler (en tout cas régulièrement par ici !) de Suzy Brown alias Woolwench et de Arlene Thayer alias Spin Artiste : ce sont les deux talents à l’initiative de FiberyGoodness. Ces deux amies ont eu l’idée géniale de proposer un cours en ligne de créativité par les fibres, le « Journey to the Golden Fleece » (le voyage vers la toison d’or) dont j’avais parlé ici : en quelques mots, il s’agit d’un voyage initiatique et créatif en 7 étapes et donc 7 fils, à combiner ensuite dans un projet final, une sorte de chef d’oeuvre, symbole du chemin parcouru.

J’ai fait partie de la première session, des premières inscrites même, et cela a vraiment nourri mon approche : j’ai appris à retranscrire une émotion, un souvenir, un concept, une image en fibres et en fil, à passer de l’idée à la réalisation… J’y ai découvert le tissage circulaire ! Tout cela m’a mise sur la voie de cet équilibre que je recherche depuis entre thérapeutique, créativité et arts du fil, et m’a confortée dans l’idée de considérer ces pratiques comme une activité artistique et créative à part entière.

Mes fils du Journey to the Golden Fleece et mon tissage final

Mes fils pour les différentes étapes du Journey to the Golden Fleece et mon tissage final

En fait j’ai tellement aimé l’expérience que j’ai fait tous les cours en ligne proposés par FiberyGoodness depuis ! Car bien au delà de simples techniques, j’ai pu y trouver une vraie communauté, de l’inspiration, de quoi apprendre sans cesse et me stimuler…

J’ai donc enchaîné avec un cours de plus petit format à faire à son propre rythme, la « Color Blending Course« , ou comment mélanger ses teintes à la cardeuse, aux peignes, au hackle… Attention, il ne s’agit pas d’un cours de teinture mais bien de mélanger entre elles des fibres déjà teintes, pour obtenir de nouvelles nuances et des effets subtils et profonds.

Color Blending Course

Un exemple de mélange (photo Woolwench)

Mais la dynamique collective me manquait un peu… Alors quand j’ai entendu parler d’un nouveau cours avec Natalie Redding de Namaste Farms, dédié cette fois aux techniques de teinture, j’ai foncé ! Ce cursus là mérite vraiment un article à part entière que j’écrirais bientôt (à temps pour l’ouverture des prochaines inscriptions), d’autant que j’ai suivi le niveau 1 intitulé « Dye Secrets » et que je suis en train de poursuivre avec le niveau 2 « Color Me Beautiful« .

Natalie-Dyeingtxt-e1434545496981

Un exemple de teinture par Natalie Redding

Et enfin, j’ai commencé l’été dernier le cours S3, pour Sketch Spin Scribe : il s’agit à nouveau d’un voyage en 7 étapes, mais cette fois à travers le temps et l’histoire. 7 époques, 7 sources d’inspiration à explorer à travers le filage, mais pas seulement… Car le but est aussi de documenter et d’écrire sur chaque fil, à la manière d’un archiviste pour les plus rigoureuses (techniques, détails etc…) ou d’un philosophe façon carnet d’inspiration. Pour tout vous dire, je suis en pause dans ce cursus par manque de temps et pour en profiter pleinement quand j’aurai fini le 2ème niveau du cours de teinture cité plus haut. Mais cela m’a donné envie de  démarrer une sorte de journal de fileuse où je note à la fois mon humeur et mes pensées du moment, les citations qui m’ont parlé, mes idées, et tout ce qui me passe sous les doigts en filage et tissage !

Les couvertures du journal S3 créées par Majacraft

Les couvertures du journal S3 créées par Majacraft, photo de Woolwench

Mais après ce petit détour par les richesses de FiberyGoodness, revenons à mon annonce initiale : les inscriptions pour le cursus S3 venant de réouvrir, j’ai commencé à recevoir pas mal de questions de la part de fileuses intéressées. L’idée m’est donc venue de proposer à Arlene et Suzy de les aider si nécessaire en orientant les francophones curieuses ou en difficulté vers moi pour répondre en français, puisque je connais toutes les e-courses. Et elles ont non seulement accepté, mais elles m’ont carrément proposé de rejoindre l’équipe !

L’idée est donc de conseiller, aider en français si besoin, mais aussi de créer du lien et de dynamiser notre participation, car nous sommes de plus en plus nombreuses, mais bien discrètes et parfois trop isolées… Et bien sûr, de faire mieux connaître FiberyGoodness aux francophones. Pour cela, nous parlons d’un projet de traduction, mais il va falloir réunir une petite équipe motivée et compétente : ) . Je précise que je ne suis pas bilingue, même si je travaille beaucoup mon anglais : à force d’écouter des podcasts, de lire des journaux et des ouvrages, de regarder des vidéos et de me former dans cette langue, je le comprends très bien, même s’il me reste à progresser à l’écrit.

Je suis donc très heureuse, honorée et motivée de rejoindre cette belle aventure aux côtés de personnes que j’admire et que j’apprécie autant, et de faire davantage la connaissance de Jan (qui motive les troupes, pétille d’énergie sur les forums et sur Facebook et répond à de nombreuses questions) et d’Evanita (super fileuse et support technique indispensable) : j’espère que nous réussirons à créer ensemble une belle dynamique pour les francophones qui se sentent parfois un peu laissées de côté dans la masse d’information en anglais, et je fourmille d’idées et de projets !

Pour en savoir plus sur les autres membres de l’équipe : http://fiberygoodness.com/meet-the-team/

Et l’annonce sur le blog de FiberyGoodness (merci encore Suzy !) : http://fiberygoodness.com/2015/10/introducing/

A très bientôt donc…

Pin It on Pinterest