Je continue avec mes inspirations océaniques…

Avec un autre mélange de fibres, pour un échange avec dame Dandelion  cette fois : sachant qu’elle est aussi une envoûtée du Finistère et la Bretagne, je savais dans quelle direction puiser l’inspiration !

Je sais aussi qu’elle aime le mélange du mérinos/ soie / lin, j’en ai mis une bonne dose j’avoue:)

Voici donc Iroise, du nom donné à la partie de l’Océan Atlantique à la pointe du Finistère, entre Ouessant (encore!) et l’ïle de Sein.

« L’Iroise ou mer d’Iroise est le nom de la partie de l’océan Atlantique s’étendant de l’île de Sein à celle d’Ouessant, en Bretagne, France.
Cette mer est réputée pour être une des plus dangereuses d’Europe : en effet, elle est continuellement animée par de forts courants, parmi lesquels : le passage du Four, le raz de Sein, le passage du Fromveur… et ses nombreux récifs et écueils pour la plupart émergés à marée basse, rendent la navigation difficile. Mais elle est aussi considérée comme l’une des plus riches en biodiversité, ce qui a motivé son classement en réserve de biosphère par l’UNESCO en 1988 et comme premier parc naturel marin de France en octobre 2007. » (Source : Wikpédia)

Nappes cardées « Iroise »

Et voici les nappes « Ponant », terme employé pour désigner l’ouest où le soleil se couche… Lueurs du couchant donc, brumes et reflets sur l’eau ont guidé ma palette…

J’espère que vous le sentez à travers ces quelques photos, je me suis encore une fois régalée à créer ses nappes… Je dis ça je dis rien, mais oui je travaille sur commande (de plus en plus et quasi exclusivement certains mois) et oui j’aime les trocs 😉

Si vous ne le connaissez pas déjà, vous pouvez découvrir le travail de Dandelion ici pour les fibres,  ici pour la photographie et ici pour les bijoux.

Je continue mes sélections de photos pour les articles à venir sur la suite de notre voyage au Québec et reviens très vite 🙂

Pin It on Pinterest