Au milieu de toutes ces fibres et infos musicales, enfin une chronique lecture ! Voici donc l’ouvrage que je viens de finir : Morwenna, de Jo Walton.

« Morwenna Phelps, qui préfère qu’on l’appelle Mori, est placée par son père dans l’école privée d’Arlinghurst, où elle se remet du terrible accident qui l’a laissée handicapée et l’a privée à jamais de sa soeur jumelle, Morganna. Là, Mori pourrait dépérir, mais elle découvre le pouvoir des livres de science-fiction. Delany, Zelazny, Le Guin et Silverberg peuplent ses journées, la passionnent. 
Un jour, elle reçoit par la poste une photo qui la bouleverse, où sa silhouette a été brûlée. Que peut faire une adolescente de seize ans quand son pire ennemi, potentiellement mortel, est une sorcière, sa propre mère qui plus est ? Elle peut chercher dans les livres le courage de combattre.

Ode à la différence, journal intime d’une adolescente qui parle aux fées, Morwenna est aussi une plongée inquiétante dans le folklore gallois. Ce roman touchant et bouleversant a été récompensé par les deux plus grands prix littéraires de la science-fiction : le prix Hugo et le prix Nebula. Il a en outre reçu le British Fantasy Award. »

J’avoue que j’étais assez partagée en lisant ce 4ème de couverture : je craignais que l’ambiance du livre soit trop adolescente, trop journal intime… mais j’étais alléchée par le folklore gallois, forcément 🙂 Sur les conseils de ma libraire, je me suis finalement décidée à franchir le pas.

J’ai très vite été prise par l’histoire, j’ai adoré la vision des fées et de la magie par Mori…  « Morwenna » est très bien écrit et a beaucoup d’atouts : les personnages et l’héroïne sont attachants,  l’ambiance et l’époque sont bien rendues, l’histoire est bien construite et m’a tenue en haleine jusqu’au bout… Le côté journal est drôle et très agréable à lire.

En fait, mon seul bémol porte sur la multiplicité des références littéraires : Mori étant une dévoreuse de livres de science-fiction et de fantasy, elle fait énormément d’allusions à ses lectures, ses héros et auteurs préférés… je pense que pour un grand fan et fin connaisseur de ces genres littéraires, ce doit être un régal et qu’il y a encore des dizaines de clins d’oeil que je n’ai pas vu. Mais pour une lectrice comme moi qui connaît certains grands classiques sans être une spécialiste de ce genre, je me suis parfois sentie un peu sur la touche : cela m’a donné envie de lire certains ouvrages, mais je sens bien qu’il m’a parfois manqué quelques clefs pour pleinement apprécier toutes ces références…

En bref, si vous êtes un fan de fantasy et de science-fiction, foncez ! Si comme moi vous avez un peu papillonné dans ce domaine, ce sera peut-être une passerelle pour d’autres lectures et un cours de rattrapage 🙂

Pin It on Pinterest