Voilà un long moment que je n’avais pas eu l’occasion de parler de mon amie Audrey Fella, auteur de « Mélusine et l’éternel féminin » et de « Hildegarde de Bingen, la sentinelle de l’invisible » dont vous retrouverez les chroniques ici pour celles et ceux qui souhaiteraient (re)découvrir ces deux ouvrages incontournables.

Toute à sa quête et ses recherches sur ces sujets, Audrey s’est faite discrète ces dernières années pour se plonger dans un projet d’envergure, dans la droite ligne de ses thèmes de prédilection : un dictionnaire consacré à la mystique féminine ! Elle est cette fois directrice de l’ouvrage, et auteur de plusieurs notices. Un travail titanesque… L’ouvrage paraîtra chez Robert Laffont en avril, je vous en reparlerai aussitôt que je l’aurai entre les mains bien sûr ! Connaissant la qualité du travail d’Audrey, sa rigueur intellectuelle et sa plume, et ayant entendu quelques noms de co-auteurs, je pense qu’il va aussitôt devenir un incontournable pour qui s’intéresse au sujet.

Dictionnaire des femmes mystiques, sous la direction de Audrey Fella

Les femmes mystiques, histoire et dictionnaire, sous la direction de Audrey Fella

A l’occasion de la sortie de l’ouvrage, Audrey Fella organise un colloque sur La Mystique féminine dont l’entrée est libre, au Centre Sèvres à Paris les 5 et 6 avril 2013. J’aimerais beaucoup pouvoir m’y rendre mais le calendrier des semaines à venir demeure encore inconnu en ce qui me concerne…

Voici le descriptif :

« Qu’est-ce que la Mystique ? Existe-t-il une mystique spécifiquement féminine ? Quelles sont les figures les plus emblématiques des grands courants mystiques ? De quels types d’expériences témoignent-elles ? Autant de questions auxquelles répondront des chercheurs, écrivains, universitaires, en analysant les vies et les écrits de Brigitte de Suède, Hildegarde de Bingen, Camilla da Varano, Angèle de Foligno, Marie-Madeleine de Pazzi, Thérèse d’Avila, Marie Guyart de l’Incarnation, Thérèse de Lisieux, Elisabeth de la Trinité, Gemma Galgani, Marthe Robin, Thérèse Neumann et autres figures religieuses et laïques, traditionnelles, modernes et contemporaines.

Seront ainsi présents Ghislain Waterlot, François Marxer, Claude Langlois, Clément Duyck, Thérèse Nadeau-Lacour, Françoise Bonardel, Dominique-Marie Dauzet, Michel Cazenave et Bernard Forthomme, autour de quatre tables rondes interrogeant la mystique féminine dans son rapport avec « la politique et la société », « les institutions », « la littérature » et « le corps ».

Pour plus de précisions sur le programme et les horaires, voici un document très complet sur les intervenants et les thèmes abordés : Colloque Mystique Féminine

A très bientôt pour la sortie du livre, et toute info sur le sujet !

Pin It on Pinterest