Vous connaissez certainement mon amie Oonagh et les merveilles de bois qu’elle sculpte et anime patiemment, sans aucun outil électrique ? Si ce n’est pas le cas, il est encore temps pour une séance de rattrapage ici ou sur son blog 🙂

Au fil des mois et de nos discussions (Oonagh vit pour le moment encore aux Etats-Unis, mais son retour vers ses terres natales de Bretagne ne saurait tarder), nous avons commencé à troquer régulièrement nos créations, ainsi que des matières premières nécessaires à chacune et trouvables plus facilement d’un côté ou l’autre de l’Atlantique…

Je rêvais depuis longtemps déjà d’avoir un jour l’un de ses bullroarers… l’occasion de mon anniversaire était toute trouvée ! Je savais juste que l’objet serait en if, mais je voulais avoir la surprise totale de ses motifs… Moi qui suis une grande curieuse et impatiente, il a fallu que je travaille les deux, le temps pour Oonagh de trouver le meilleur morceau de bois puis de dessiner et sculpter les décors.

Et voilà le résultat…

Bullroarer en if par Oonagh

Bullroarer en if par Oonagh, sur les rochers de Carantec

Zoom sur la partie basse…

Zoom sur la partie haute…

Vous vous en doutez, je l’adore ! Son bois est si doux, si poli, semblable une peau… Et que dire des motifs ? Ils me semblent dotés d’une vie propre.

J’ignorais ce qu’était un bullroarer avant qu’Oonagh n’en découvre l’usage par une vidéo sur une sorcière de village en Cornouailles… Comme vous pouvez le voir, il s’agit d’un objet plat et allongé, attaché à une cordelette : on l’utilise en le faisant tourner autour ou devant soi. Cette rotation rapide produit un son avec le vent, aussi les bullroorers étaient utilisés comme instruments de musique, et outils rituels (la sorcière en question trace son cercle avec).

Il y a un article Wikipédia à ce sujet (en anglais) : des bullroarers ont été découverts et utilisés partout dans le monde, Europe (îles Britanniques, Scandinavie…), Afriqué, Asie, Océanie…

Comme je suis super gâtée, j’ai aussi trouvé dans le colis une étole en soie de Thaïlande vraiment magnifique, des sachets de plantes, mais aussi des piques sculptés, en if eux aussi, à utiliser pour fermer une écharpe, une étole… ou en pendentif pour ceux qui sont troués (vous les trouverez dans la boutique) !

J’adore ces photos dans l’herbe…

Piques en if par Oonagh, dans l’herbe à Carantec

ou sur les rochers de Carantec…

Piques en if par Oonagh, rochers à Carantec

Piques en if par Oonagh, rochers à Carantec

On dirait qu’ils ont été oubliés là par des fées ou des sirènes je trouve !

D’ailleurs, un gardien de pierre semblait nous observer, ces outils et moi, au milieu des ajoncs…

Gardien de pierre, Carantec

Merci encore Oonagh ! Il me tarde que tu reviennes 😀

(edit : la vidéo en question est ci-dessous)

 

Pin It on Pinterest