Je me dis vraiment très souvent qu’avoir ce blog a vraiment du bon… Certes j’essaye de partager ici mes coups de coeur musicaux, mais parfois les lecteurs m’écrivent et me font découvrir des groupes inconnus, ou m’incitent à creuser davantage… C’est le cas de Trobar de Morte, découvert grâce à Nux, que je remercie vraiment au passage.

J’avais déjà entendu parler de ce groupe espagnol, sans prendre le temps de les écouter : Nux m’a conseillé de commencer par « Beyond the woods », album des versions acoustiques de leurs chansons : coup de foudre immédiat ! Faun ne s’y est d’ailleurs pas trompé puisque les Allemands ont invité Trobar de Morte à faire les premières parties de leur tournée en 2011 !

Pour ceux qui connaissent, on pense à un Hagalaz Runedance venu du Sud, à la BO de Gladiator par Lisa Gerrard parfois…  Inspirée par la musique médiévale, la fantasy et les légendes celtiques, Lady Morte est la chanteuse principale du groupe, elle compose et écrit toutes les chansons. Elle joue également de la vielle à roue, des percussions et de la flûte, entourée de Fernando Cascales aux guitares et bouzouki, d’Armand aux basses, darbuka et percussions, de Jose Luis Frias à la cornemuse et aux flûtes, et de Maria Ponce au violon. Chaque morceau est magnifique, et tant la voix de Lady Morte que les instruments m’emportent vraiment très loin…

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici les noms de certains morceaux : « Excalibur », « the harp of Dagda », « the Sorceress », « Morrigan », « Natural Dance »…

Beyond the Woods

Trobar de Morte a ressorti fin 2011 deux de ces précédents albums, « Legends of Blood and Light » et « Fairydust », que je me suis empressée d’acquérir pour compléter ma collection et ma découverte du groupe.

Fairydust était paru en 2004 : la nouvelle version est accompagné d’un disque bonus d’extraits de leurs concerts aux festivals Entremuralhas et Wave Gothic Treffen en 2011 : j’ai beaucoup apprécié d’écouter les versions précédentes de titres présents sur « Beyond the Wood », et d’en découvrir d’autres dans une ambiance très féérique, en revanche j’ai été un peu déçue par le CD live : le son n’est vraiment pas terrible et ne rend pas hommage au talent du groupe !

Fairy Dust

« Legends of Blood and Light » était quant à lui sorti en 2008 : la version 2011 est accompagnée d’un DVD que je n’ai pas encore pris le temps de regarder, je l’avoue… Cet album porte bien son nom, avec un aspect beaucoup plus sombre dans certaines chansons, une atmosphère puissante qui laisse la part belle aux claviers et à des arrangements très différents de la version acoustique : j’aime beaucoup aussi, les 3 albums se partagent vraiment l’écoute !

Legends of Blood and Light

De nombreux morceaux de Trobar de Morte sont à écouter sur leur site, rubrique Audio :

http://www.trobardemorte.com/audio.htm

Et si comme moi vous avez le coup de coeur, vous pouvez commander leurs albums directement auprès du groupe, ou chez Prikosnovénie.

Un nouvel album, « the Silver Wheel », est prévu en avril 2012… A très bientôt avec Trobar de Morte donc !

(Edit : teaser de The Silver Wheel 🙂 )

Pin It on Pinterest