Je suis inscrite sur le site d’Henri Gougaud pour recevoir une citation par jour… Je ne suis habituellement pas fan de ces envois tout prêts à consommer, mais là c’est l’exception, j’attends avec impatience ma citation du matin, toujours pertinente et variée, entre contes, écrits de l’auteur ou d’autres…

Je découvre peu à peu ses écrits, dont je parlerai bientôt, mais en attendant voici une citation qui m’a touchée…

« Une part de notre être demeure hors de ce monde. Elle est enfouie profond, aisément oubliable, à peine perceptible. Dans le grouillement où nous sommes, elle est pareille à une cabane perdue au fond d’une obscure forêt. Une lumière y est allumée. Là est un pur silence, une paix sans raison, un savoir que l’on ne peut dire, une absence d’espoir, de crainte et de souci, presque rien, un soleil descendu sur un fil d’araignée.  »

(Henri Gougaud, Paramour)

Pin It on Pinterest